Banque

L’évolution de la réglementation, de l’environnement concurrentiel associée à une transformation digitale en profondeur induisent un renouvellement continu des pratiques, de l’offre et de l’organisation des banques. Dans ce contexte il peut être utile pour le décisionnaire de s’appuyer sur un vision qui combine l’opérationnel et le financier pour valoriser ce que produisent les équipes.

Accompagner les décisions et les orientations commerciales

Une lecture simple des coûts par activités permet de partager et de développer votre culture financière avec les opérationnels. Le valorisation du coût des prestations, la rentabilité par produit, par client et par canal de distribution deviennent propices au dialogue, les analyses et les simulations permettent d’ajuster la politique de développement commercial du réseau : grille tarifaire, promotion des offres, niveau de service et de moyens mobilisés.

Accompagner les transformations de l’organisation et piloter les processus

Vous identifiez les zones critiques et valorisez le coût des dysfonctionnements en vue d’optimiser l’organisation. En valorisant le coût de vos processus à partir des activités de vos équipes, le dialogue de gestion entre les fonctions centrales, les caisses régionales et le réseau d’agences se simplifie. Valoriser en euros ou simplement en ETP les activités et les prestations de vos équipes, permet de prioriser les actions et de mieux mesurer leur impact sur vos coûts de fonctionnement et la qualité de vos services.

Instruire un benchmark entre entités pour identifier et partager les bonnes pratiques

Construire et valoriser un référentiel d’activités devient un outil précieux de dialogue entre entités opérant des activités similaires. Au sein d’un même Groupe, l’autonomie et l’histoire des entités régionales font apparaître des pratiques sensiblement différentes. Elles peuvent trouver leur origine dans le système d’information, dans l’organisation, dans les niveaux de contrôle ou de délégation appliqués, ou encore dans un contexte règlementaire local.

En s’appuyant sur un référentiel d’activités approprié, détaché de l’organisation d’une entité, un dialogue organisé entre entités régionales, basé sur un benchmark des activités et des prestations valorisé en ETP ou en euros, peut rapidement faire émerger les bonnes pratiques et nourrir une réflexion sur les actions d’amélioration possibles.

La plateforme Opteva apporte la méthodologie et l’outillage pour concevoir et mettre en pratique rapidement une démarche de benchmark:

Retour haut de page